Comment utiliser la règle des 80/20 (loi de Pareto) pour être plus efficace dans son business ?

la loi de Pareto 80-20

La loi de Pareto (ou règle des 80-20) est un outil très puissant. Grâce à elle, la majorité des problèmes trouvent une solution en actionnant simplement quelques leviers. Autrement dit, on obtient un résultat optimal en déployant un minimum d’efforts. Le rêve ! Ce principe des 20-80 s’applique à tous les domaines de la vie y compris à l’entrepreneuriat. Quelle est donc cette règle ? Nous allons explorer la méthode Pareto et voir comment améliorer votre business (et votre quotidien). C’est parti !

Vilfredo Pareto | ©Wikipedia

L’origine de cette découverte est plutôt surprenante. Vilfredo Pareto est un économiste et sociologue passionné de jardinage. D’après la légende, il remarque que 20 % des plants de pois de son potager prodiguent 80 % de sa récolte. C’est le déclic.

Le chercheur décide donc de voir si cette répartition inégale peut s’appliquer à l’économie italienne. Il se plonge dans les chiffres et découvre que :

  • 20 % des entreprises fournissent 80 % de la production ;
  • 20 % de la population détiennent 80 % de la richesse.

Il publie alors son livre « Cours d’économie politique » et gagne en popularité. Son trait de génie devient ainsi la « loi de Pareto ». Celle-ci affirme que :

👉  80 % des résultats proviennent de 20 % des actions.

Le statisticien Joseph Juran démocratise la règle des 80-20 dès 1954. Son application s’étend alors à de nombreux domaines.

🤨 Qu’est-ce que la loi de Pareto ?

La règle des 80-20 stipule donc qu’un faible pourcentage de causes provoque un effet démesuré. Ce principe se transforme au fil du temps en une vérité universelle. Même si les chiffres 20 et 80 ne sont pas toujours exacts, ils donnent une idée du ratio. Dans les faits, il peut s’agir d’un déséquilibre à 30-70 ou 10-90.

Ce concept concourt à trier le bon grain de l’ivraie. C’est à la fois un outil d’analyse et une méthode d’aide à la prise de décision. La loi de Pareto permet de déterminer :

  • les tâches à prioriser ;
  • les sujets sur lesquels concentrer vos efforts ;
  • l’organisation de votre temps et de vos ressources.

Voici quelques exemples de la règle 80-20 :

  • 20 % de vos clients engendrent 80 % de votre chiffre d’affaires ;
  • 20 % de vos contacts représentent 80 % de vos appels téléphoniques ;
  • 20 % de vos outils exécutent 80 % de votre travail ;
  • 20 % de vos actions concrétisent 80 % de votre stratégie ;
  • 20 % des commerciaux réalisent 80 % des ventes ;
  • 20 % des bugs de logiciels provoquent 80 % des pannes informatiques ;
  • etc.

Ainsi en 2002, Microsoft déclare que « 80 % des erreurs et des pannes dans Windows et Office sont causées par 20 % de l’ensemble des bugs détectés, et que plus de 50 % des problèmes proviennent d’à peine 1 % de tous les bugs défectueux. »

Et dans votre vie personnelle, avez-vous remarqué que :

  • vous portez 20 % de vos vêtements 80 % du temps ;
  • vous passez 80 % de votre temps avec les mêmes 20 % de proches ;
  • etc.
principe de Pareto

💰 Comment appliquer le principe de Pareto à son entreprise ?

24 heures par jour semblent souvent insuffisantes pour faire tourner un business. L’entrepreneur doit optimiser son temps et son énergie pour développer son activité. C’est bien là que la loi de Pareto peut l’aider. Elle lui permet d’analyser la situation afin de prioriser les dossiers.

# Se concentrer sur les actions les plus rentables (et ménager sa santé)

Le créateur d’entreprise est souvent multitâche. La plupart du temps, il avance la tête dans le guidon et doit tout gérer dans l’instant. Ce rythme n’est pas supportable sur le long terme et peut le mener au burn out.

Dans ces conditions, le solopreneur se demande comment il peut améliorer ses résultats sans franchir la ligne rouge. Pour cela, il devra bâtir une solution autour de deux axes :

  • éviter de perdre du temps avec des choses qui ne marchent pas ;
  • amplifier ce qui fonctionne.

Pour réussir, il lui faudra tenir un journal de ses actions et de leurs effets. Il pourra ainsi effectuer un bilan et l’analyser afin de prendre des décisions ciblées.

En appliquant la règle des 80-20, il se focalisera sur les opérations qui engendrent les résultats les plus élevés de manière efficace.

Par exemple, un infopreneur va déterminer lesquelles de ses formations marchent le mieux, quelles stratégies marketing attirent davantage d’acheteurs, quelles catégories de clients dépensent le plus, etc. Il va recentrer son énergie et son attention sur ce qui lui rapporte le plus. Il se dégagera ainsi du temps pour lui ou pour débuter une nouvelle activité.

# Améliorer la productivité de son business

Pour progresser, l’entrepreneur va devoir analyser son agenda. L’objectif est de lister ses actions quotidiennes ainsi que le temps passé et leurs résultats.

Il va scanner chaque besogne en décidant si elle est :

Au fur et à mesure qu’il dissèque son planning, les 20 % de labeur à haut rendement vont apparaître comme une évidence. Il saura ainsi quelles opérations privilégier pour augmenter sa productivité et comment les hiérarchiser.

L’idée est de se concentrer sur 20 % des tâches de sa to-do-list afin d’obtenir le plus d’impact possible.

# Apprendre à déléguer

Si vous lancez votre entreprise ou êtes indépendant, vous aurez tendance à tout gérer seul. Cette manière de procéder atteint vite ses limites, voire devient contre-productive. Vous vous épuisez, devenez inefficace et vous vous perdez dans des besognes secondaires.
Déchargez-vous des opérations chronophages à faible valeur ajoutée et concentrez-vous sur celles qui ont un réel impact sur votre activité.

Nick Leighton, coach en leadership, déclare : « Faites ce que vous aimez et externalisez le reste ». Il a d’ailleurs créé une méthode pour gérer la délégation des tâches appelée « 10/80/10 ». Elle précise les rôles de chacun :

  • 10 % : c’est la planification du travail et la définition des objectifs (part qui vous revient) ;
  • 80 % : c’est la réalisation de la besogne qui incombe au sous-traitant ;
  • 10 % : c’est la partie « vérification et peaufinage » finale que vous devez effectuer.

# Gérer son marketing avec la règle des 80-20

Analyser ses sources de trafic

D’où provient votre trafic ? Analysez vos résultats dans l’onglet « Acquisition » de Google Analytics. Le rapport « Vue d’ensemble » vous fournira une vision synthétique :

  • des différents canaux d’arrivée empruntés par vos visiteurs ;
  • du nombre d’utilisateurs ;
  • de la part des nouveaux venus ;
  • du pourcentage de conversion ;
  • du comportement des internautes (nombre de pages par session, taux de rebond, durée moyenne des visites, etc.).

Sur le rapport « Acquisition > Tout le trafic > Canaux », vous obtiendrez l’inventaire de votre trafic classé selon sa provenance :

la règle des 20-80 pour analyser son trafic

Identifier les canaux les plus performants

Vous pourrez ainsi déterminer quels canaux d’acquisition génèrent 80 % de vos visites. Ces 2 ou 3 sources de trafic sont donc compétitives. Vous pourrez sans aucun doute concentrer vos efforts dessus.

⚠️ Attention cependant à diversifier un minimum vos leviers d’acquisition. Dépendre majoritairement d’un seul d’entre eux peut être risqué pour vos affaires. Évitez, comme le dit l’adage, de mettre tous vos œufs dans le même panier.

👀 Imaginez : 80 % de vos visiteurs arrivent sur votre site par un moteur de recherche ou un réseau social. Un événement inattendu survient : un changement d’algorithme ou une pénalité Google. Vous perdez du jour au lendemain 80 % de votre clientèle potentielle.
Pour éviter ce type de désagrément, les experts conseillent de ne pas dépasser 50 % par canal d’acquisition. C’est l’assurance vie de votre business.

Vérifier le potentiel des canaux les plus faibles

Analysez également vos sources de trafic les moins performantes (celles qui vous amènent les 20 derniers % de visites). Sont-elles insuffisamment optimisées ou leur potentiel est-il réellement bas ? Si leur capacité à générer de nouveaux prospects est faible, ne perdez pas votre temps avec. Par contre, si vous entrevoyez une possibilité d’amélioration, investissez un peu d’énergie pour les mettre à niveau.

Appliquer la loi de Pareto à votre communication

20 % des pages de votre site attirent 80 % de vos prospects. Leur mise à jour devra être prioritaire afin de maintenir leur performance. Parmi les autres pages, certaines pourraient-elles être facilement optimisées pour ranker davantage ? Quels sujets intéressent vos lecteurs ? Lesquels seront à éviter à l’avenir ? Quels types d’articles fonctionnent le mieux ? Lesquels génèrent davantage d’engagement ? Croisez vos données pour déterminer vos priorités et positionner vos efforts vers ce qui engendre des résultats.

20 % de vos publicités ramènent 80 % de vos clients. Quels sont les formats qui marchent bien ? Quelles thématiques se détachent ? Celles qui convertissent le moins peuvent-elles être retravaillées ou est-ce inutile d’y passer du temps ?

En appliquant ce principe à tous vos canaux de communication, vous saurez où concentrer votre énergie sans vous épuiser sur des tâches improductives.

# Booster sa relation client grâce à Pareto

Avec la règle des 80-20, le freelance va identifier ses meilleurs clients. Il donnera la priorité aux 20 % d’entre eux qui génèrent 80 % des bénéfices. Cela ne veut pas dire qu’il va délaisser les autres. Mais s’il est débordé, il concentrera ses efforts sur ceux qui permettent à son business de tourner. Il renforcera même ces relations sur le long terme.

🤑 Comment aller encore plus loin en doublant le principe Pareto ?

Et si, au lieu de vous centrer sur les 20 % des actions qui produisent 80 % des résultats, vous vous focalisiez sur les 20 % des 20 % qui génèrent 80% des 80 % des effets ? Hmm… ça vous semble compliqué ?

Ça revient à vous occuper en priorité des 4 % qui engendrent 64 % des bénéfices. Autrement dit, vous réduisez au minimum les tâches à accomplir pour obtenir un impact maximum.

Vous n’êtes pas obligé d’aller jusque là. Cette stratégie est valable pour les solopreneurs ou les startups qui doivent maîtriser leur temps pour réussir à percer. Grâce à Pareto, ils ne se dispersent plus et allouent leurs ressources disponibles pour atteindre rapidement leurs objectifs.

♾️ Comment fixer sa limite à l’utilisation de la méthode 20-80 ?

La loi de Pareto n’est pas une science exacte. Elle est une aide non négligeable à la prise de décision. Attention à ne pas l’interpréter de manière trop stricte. Il peut être difficile de quantifier l’énergie ou l’effort nécessaire pour parvenir à un résultat. Le ratio 80-20 peut parfois sembler imprécis. Le plus important à retenir c’est la tendance générale qui en découle.

Il ne faut pas non plus tomber dans l’excès en mettant au rebut les actions habituelles qui ne rentrent pas dans les 80 %. Cela ne veut pas dire qu’elles sont complètement inutiles. Tout est question d’équilibre et de priorisation des tâches.

⏱️ Comment s’organiser pour bénéficier au mieux de la loi de Pareto ?

La méthode de gestion du temps appelée Timeboxing (« mise en boîte du temps » en français) vous aide à planifier votre semaine pour être plus productif.

Ce concept a été introduit par James Martin, l’auteur du livre « Rapid Application Development ». Il consiste à attribuer un laps de temps fixe à l’élaboration d’une tâche.

Au lancement de votre entreprise, vous pourrez allouer par exemple :

  • 4 jours aux 20 % d’activités qui génèrent 80 % des bénéfices ;
  • 1 jour aux 80 % d’actions qui produisent les 20 % restants.

Vous vous apercevrez vite que la réalisation des 80 % nécessite beaucoup plus qu’une journée hebdomadaire. Au départ, vous instaurerez un planning tournant afin d’exécuter différentes tâches au cours de ces 24 heures. Dès que votre affaire aura décollé, vous pourrez leur consacrer davantage de temps et tendre vers une répartition plus équilibrée.

🧭 Prêt·e à mettre en place votre propre règle des 80-20 ?

Le temps est certainement la ressource la plus précieuse pour un entrepreneur.
Alors, comment pourriez-vous améliorer votre vie et votre business en mode Pareto ? Quels sont les 20 % de votre boulot qui génèrent 80 % de vos résultats ?
Prenez une feuille et un crayon et notez vos remarques !
Vous identifierez ainsi vos priorités, les grands axes qui influencent vos décisions et vos meilleurs atouts capables de créer le maximum de retombées.

Le principe de Pareto n’est pas conçu pour vous faire travailler moins, mais mieux et plus intelligemment ! Vous saurez comment hiérarchiser vos actions afin d’obtenir le plus d’impact. En étant focus sur vos 20 % vitaux, vous vous rapprocherez de vos objectifs.

Et vous, comment la règle des 80-20 a-t-elle amélioré votre business ? Sur quels 20 % vous êtes-vous concentré ? Partagez votre expérience en commentaire.

Cet article vous a plu ? 📌 Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

logo pinterest
la loi de pareto en business
utiliser la règle des 80-20 en affaires

Envie d'en savoir davantage sur le web entrepreneuriat ?

Peut-être aimerez-vous aussi ces articles :

croyances limitantes à transformer pour son business

Croyances Limitantes de l'Entrepreneur

Les croyances limitantes minent votre mindset et freinent votre business. Voici comment les ...

vision entrepreneuriale

Définir sa Vision d'Entrepreneur

Définir votre vision d'entrepreneur est cruciale pour la réussite de votre projet. Voici comment..

entrepreneur perennial

Perennial : Entreprendre à tout âge

À quel âge se considère-t-on trop vieux pour agir ? Les perennials ne se définissent pas en fonction...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page