🧭 Formation en compétences transversales pour entrepreneur·e

L’aventure du freelancing ou de l’entrepreneuriat est passionnante. Mais la route qui mène au succès est rarement une longue ligne droite. Au-delà de son expertise métier, le créateur d’entreprise devra savoir gérer d’autres domaines souvent éloignés de son activité. Acquérir des compétences transverses complémentaires l’aidera à atteindre son objectif.

Qui sait naturellement parler en public, vendre, s’organiser, communiquer, gérer son temps, utiliser les bons outils ? L’entrepreneur·e devra se former tout au long de sa carrière pour progresser et amener son activité au niveau supérieur. Voici quelques formations pour développer des hard skills (savoir-faire) et des soft skills (savoir-être) : 

📢 De quelle formation en compétences transversales avez-vous besoin pour booster votre business ?

formations Christine Lewicki

Parler en Public pour affirmer votre Expertise

Prendre la parole en public pour développer votre chiffre d'affaires
par Christine Lewicki
formations Livementor

Formation
Marketing Digital

Faire décoller son projet web et attirer de nouveaux clients grâce au web marketing | par LiveMentor
formations peachies

Digital
Cycle

Organiser son business sans courir après le temps
par Céline de Peachies
formations Livementor

Formation
Gestion du Temps

Arrêter de procrastiner et avancer efficacement dans son projet.
par LiveMentor
formations graphic media

Formation
Canva Power

Se démarquer avec des visuels personnalisés
par Cindy de Graphic Médias
formations Livementor

Formation Gestion
d'Entreprise

Mode d'emploi complet de la gestion juridique, comptable, financière, sociale et administrative par LiveMentor
formations Livementor

Formation
Vente Certifiante

Se réconcilier avec les techniques de prospection et de vente
par LiveMentor
formations I don't think I feel

Structurer son cerveau avec Notion

Gérer son projet et son quotidien avec un outil puissant all-in-one
par Julia de I don't think I feel

Comment définir une compétence transverse ?

On appelle « compétence transverse » un savoir, un savoir-faire ou un savoir-être qui est utilisable quel que soit le métier ou le secteur d’activité.
Par exemple, être organisé·e, savoir parler en public ou maîtriser utilisation d’un logiciel sont des compétences transverses. Elles sont utiles dans n’importe quel job.
On distingue deux types de compétences transversales :

  • les compétences techniques (hard skills) sont des savoir-faire spécifiques ;
  • les compétences comportementales (ou soft skills) sont des savoir-être.

Quelles compétences transversales doit développer un entrepreneur ?

Un indépendant ou un freelance est avant tout un chef d’entreprise. Il travaille de manière autonome et doit savoir tout gérer.

Il devra donc développer des compétences très diverses pour assurer l’épanouissement de son projet sur le long terme.
Il va ainsi élargir ses connaissances et créer des aptitudes destinées à servir ses objectifs professionnels.

Quel solopreneur n’a pas de problème de gestion du temps ? de gestion du stress ? de gestion d’entreprise ?
Qui est tombé dans la marmite du marketing digital ou de la fiscalité de manière innée ?

Acquérir ces compétences facilitera leur quotidien d’entrepreneur. Ce sont autant d’atouts sur lesquels s’appuyer pour bâtir un business pérenne.

Les hard skills

Ces compétences techniques s’acquièrent lors d’un parcours professionnel ou en suivant un cours spécifique.

Pour un entrepreneur, elles sont très variées et relèvent de différents domaines. Il devra se former notamment en : gestion d’entreprise, comptabilité, marketing, vente, stratégie de contenu, référencement, réseaux sociaux, logiciels ou outils, etc. S’il travaille à l’international, il devra maîtriser une ou plusieurs langues étrangères.

Déterminez quelles connaissances sont nécessaires pour mener à bien votre projet. Complétez celles qui vous font défaut. L’acquisition de ces savoirs se fera au fil de l’eau par ordre de priorité.

👉 Voici quelques exemples de hard skills :

Les soft skills

Ces compétences sont, elles, liées à vous-même, à votre comportement, à vos qualités humaines.

Un indépendant doit savoir gérer son temps efficacement, être organisé pour respecter ses deadlines, savoir communiquer avec ses clients et ses fournisseurs, savoir parler en public, gérer son stress, être créatif, etc.

Les soft skills, bien que non quantifiables, restent très importantes pour le bon fonctionnement de votre entreprise.
👉 En voici quelques exemples :

Retour en haut